À propos de GO5

En juillet 2003, en marge de la miniconférence ministérielle de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) à Montréal, une large coalition d’appui à la gestion de l’offre a été lancée : GO5 Coalition pour un modèle agricole équitable, la gestion de l’offre.

La gestion de l’offre est un modèle agricole équitable qui encadre les productions de lait, de poulet, de dindon, d’œufs de consommation et d’oeufs d’incubation au Québec et Canada. Les quelques 14 500 productrices et producteurs sous gestion de l’offre au Québec vivent du prix reçu sur le marché, sans subventions, mais ont besoin de protection aux frontières pour contrer les subventions versées aux agriculteurs des autres pays.

Depuis sa mise en place il y a trois ans, la Coalition GO5 a su rallier près de 30 000 personnes et de nombreuses organisations qui croient en une agriculture forte et un secteur alimentaire prospère au Québec. Elle regroupe des productrices et producteurs agricoles, des partenaires de l’agroalimentaire, des entreprises, des institutions financières, des regroupements de consommateurs, de syndicats, de municipalités, d’élus provinciaux et fédéraux de même que des individus.

Les actions de la Coalition GO5 visent à soutenir le gouvernement canadien afin qu’il obtienne, au terme du cycle actuel de négociations à l’OMC, les conditions nécessaires à la préservation de la gestion de l’offre au Québec et au Canada. Lancé en 2001, le cycle de Doha intégrait l’agriculture dans ces négociations multilatérales et en a fait un de ses principaux enjeux. Cinq ans et plusieurs conférences ministérielles plus tard, les 150 pays membres n’ont pas réussi à s’entendre sur la libéralisation du commerce agricole, si bien que l’ensemble des négociations piétinent. Les négociations sont entrées en 2006 dans un dernier sprint. L’échéance ultime pour en arriver à un accord sur le commerce agricole est d’ici la fin de la présente année.

Dans le contexte actuel où les différentes propositions de pays ou de regroupements de pays mettent en péril la gestion de l’offre, la Coalition GO5 s’est employée à défendre et à promouvoir la gestion de l’offre comme étant un modèle agricole équitable qui profite autant aux producteurs, aux transformateurs, aux consommateurs qu’aux gouvernements.

Les membres reçoivent un bulletin d’information qui les informe des activités de la Coalition et de l’évolution des négociations à l’OMC. Le site Internet de la Coalition informe également des activités réalisées et renferme des études produites par des chercheurs de renom.

Depuis 2003, d’autres regroupements semblables à GO5 ont vu le jour :

Activités réalisées ou initiées par la Coalition

13 juin 2006
La Coalition GO5 a tenu un 2e Forum des partenaires à la Maison de l’UPA afin de faire le point sur l’état des négociations à l’Organisation mondiale du commerce et les enjeux qui concernent l’agriculture. Les représentants d’une quinzaine d’entreprises et d’organismes issus de la société civile québécoise ont pris part à cette réunion d’information où ils ont notamment pu entendre, en direct de Genève, les commentaires du négociateur en chef du Canada pour les négociations en agriculture, Steve Verheul.

Hiver 2006
Divulgation de la mise à jour partielle de l’étude portant sur l’évaluation de la performance du système de gestion de l’offre dans la production laitière au Canada, de Daniel-Mercier Gouin, directeur du Groupe de recherche en économie et en politique agricoles et professeur à l’Université Laval.

Divulgation des résultats d’une analyse comparée de la performance des systèmes de régulation du secteur avicole au Canada, aux États-Unis, en France et en Australie de Daniel-Mercier Gouin lors des assemblées générales annuelles de la Fédération des producteurs de volailles du Québec, de la Fédération des producteurs d’œufs de consommation du Québec et du Syndicat des producteurs d’œufs d’incubation du Québec. M. Gouin est directeur du Groupe AGÉCO et professeur à l’Université Laval

Décembre 2005
Dans une lettre ouverte signée conjointement en décembre 2005 à la veille de la Conférence ministérielle de Hong Kong, 18 personnalités québécoises ont publiquement appuyé la gestion de l’offre parce qu’il s’agit d’un modèle qui respecte les principes de souveraineté alimentaire des peuples. Ces représentants de la société civile québécoise défendent la préséance du droit inaliénable des pays à la souveraineté alimentaire et la préséance de ce droit sur tout accord de commerce agricole. Ils demandent aussi au gouvernement canadien de tout mettre en œuvre pour préserver la gestion de l’offre.

22 novembre 2005
Une motion est adoptée à l’unanimité par tous les députés à la Chambre des communes donnant une orientation claire quant à l’engagement du Canada dans sa défense de la gestion de l’offre, c’est-à-dire qu’au terme du présent cycle de négociations à l’OMC, les secteurs sous gestion de l’offre ne soient soumis à aucune réduction des tarifs hors contingents, ni à aucune augmentation des contingents tarifaires.

16 novembre 2005
Une motion est adoptée à l’unanimité par les membres de l'Assemblée nationale du Québec, réitérant leur appui indéfectible à la gestion de l'offre et demandant au gouvernement fédéral de confier à ses négociateurs le mandat d'obtenir, au terme de ce cycle de négociations, des résultats qui permettront aux secteurs sous gestion de l'offre d'éviter une réduction des tarifs et un accroissement des contingents tarifaires.

23 octobre 2005
Marche et rassemblement de solidarité sous le thème « D’abord nourrir notre monde! » à Montréal réunissant plus de 1000 personnes.

21 avril 2005
Collaboration avec la Fédération canadienne d’agriculture pour l’organisation d’un séminaire sur l’agriculture dans le cadre du Symposium public de l’OMC à Genève.

10 novembre 2004
Tenue d’un forum à Québec regroupant plus de 200 productrices et producteurs sous gestion de l’offre et divulgation des résultats de l’étude portant sur l’évaluation de la performance du système de gestion de l’offre dans la production laitière au Canada, de Daniel-Mercier Gouin, directeur du Groupe de recherche en économie et en politique agricoles et professeur à l’Université Laval.

Juin 2004
À l’occasion des élections fédérales de juin 2004, tournée médiatique à Montréal, Trois-Rivières et Québec. Présentation du nouveau conseiller de la Coalition, M. Pierre-Marc Johnson. Campagne de signatures d’appui à la gestion de l’offre : les quatre chefs de partis et une soixantaine de candidats du Québec ont signé la Déclaration d’appui à un modèle agricole équitable, dans laquelle ils se sont engagés personnellement à assurer le maintien de la gestion de l’offre, à l’issue des négociations à l’OMC.

8 juin 2004
Une motion d’appui au modèle agricole équitable a été adoptée à l’unanimité par l’Assemblée nationale du Québec.

Mars 2004
Lancements régionaux de la Coalition GO5 dans huit villes du Québec.

Septembre 2003
Présence à la Conférence ministérielle de Cancún et tenue d’une conférence de presse pour les médias québécois par le biais d’une webdiffusion

27 juillet 2003
Lancement de la Coalition au Centre de commerce mondial à Montréal.